Journée patriotique 3ème

Journée patriotique

Dimanche 11 novembre 2018, une trentaine d’élèves de troisième est partie affronter la pluie pour commémorer le centenaire de l’armistice de la Guerre de quatorze sur les pas des Poilus de la Grande guerre. Sur une ligne de front qui a peu bougé durant les années de combat, ils ont fait mémoire des fusillés pour l’exemple de Vingré, mais aussi de l’héroïsme des vaillants soldats qui ont tenu 4 ans dans des conditions de vie très difficiles. Pour ce faire, ils ont visité les carrières dans lesquelles les poilus stationnaient lorsqu’ils n’étaient pas en première ligne.

La journée s’est achevée par une messe célébrée sur un autel sculpté par les poilus, qui fut en son temps celui du père Doncoeur, aumônier militaire au service de ces hommes toute la guerre durant. Au moment de la déclaration de guerre, le père Doncoeur revint de Belgique - où il était exilé depuis l’expulsion des congrégations religieuses par la république en 1901, pour servir son pays. Blessé, miraculeusement guéri à Lourdes, il revient au front sans hésiter. L’héroïsme du clergé, au même titre que celui des poilus, méritait d’être commémoré.