De la T ES à Sciences Po paris

Retour sur la préparation au concours Sciences Po

Souhaitant m'orienter dans la voie du journalisme, j'ai décidé d'intégrer la prépa Sciences Po en terminale. Ce fut une année éprouvante car il m'a fallu jongler entre le concours de Sciences po Paris, celui des IEP de province, le Bac et le journal du lycée.

 

Cela a été une année très formatrice. Nous avons dû maintenir un effort intense d'apprentissage pendant plusieurs mois, en tenant compte du niveau d'exigence du concours : analyse de sujets avant tout, pour éviter de réciter le cours. Grâce à cela, j'ai peu à peu pris du recul sur les sujets d'histoire et de SES, et ma moyenne en anglais est montée en flèche. Ainsi la préparation aux concours nous a beaucoup servi pour le Bac. De plus, j'ai appris à gérer mes priorités et à organiser de manière plus efficace mon travail personnel.

 

Le concours en lui-même a été une formidable expérience : apprendre à gérer la pression, à ne pas paniquer dans une salle pleine de 4000 candidats et à donner le meilleur de soi-même pour en sortir sans regret. Après cela, passer le Bac ne nous impressionnait plus autant.

La préparation aux oraux d'admission fut elle aussi riche en enseignements : apprendre à surmonter son stress, identifier et supprimer ses tics de langage, prêter attention au langage non verbal,... tout autant de détails qui m'ont fait découvrir beaucoup de choses sur moi et qui m'ont appris à ne pas craindre de donner mon opinion au risque de déplaire : assumer et défendre sa position, tel est le secret.

 

Au fil des étapes et grâce à la prépa et à son remarquable encadrement, en travaillant, en entretenant ma motivation et ma détermination, j'ai eu la chance de pouvoir intégrer Sciences Po Paris.

 

C'est une année de laquelle on ressort grandi(e) et fier(e), quelle qu'en soit l'issue. La prépa nous a fait découvrir et accentuer la persévérance, le goût de l'effort et la détermination.

 

Léa Szulewicz

Bac ES 2015 au lycée Bossuet Notre-Dame, mention Très Bien

Etudiante à Sciences Po Paris